KAYHAKDER Président UZEL; “Les animaux de la rue ne seront pas récupérés” – Turquie

Le président de l’Association de protection des animaux de Kayseri (KAYHAKDER), Nilgün Uzel, a répondu à la violence contre les animaux errants.

Mehmet UZEL (KAYSERI IGFA)
Le président de l’Association de protection des animaux de Kayseri (KAYHAKDER), Nilgün Uzel, a appelé aujourd’hui les pauvres chiens errants d’un sanglant gang maléfique, une petite minorité de personnes qui ont laissé leur cœur rempli de compassion, d’amour et d’humanité d’une manière qui ne correspond pas aux musulmans et un pays civilisé et un État de droit dont les cœurs sont pétrifiés. Laissez-les tuer », a-t-il dit et il a déclaré la guerre. Uzel a expliqué que ces centres pervers sanglants sont si sanglants qu’ils peuvent hardiment faire des déclarations comme “L’État est derrière nous”.

Uzel a poursuivi ses propos: «Les institutions compétentes de l’État, en revanche, sous l’influence de certains politiciens et points de contact, continuent de cibler la confiscation et la mise à mort d’animaux, bien que la SEULE CAUSE du problème des animaux errants soit les communautés. PAS DE CRÉATION D’HÔPITAL INFIRMIER ET PAS DE FABRICATION STÉRILE Notre appel aux volontaires pour leurs opinions est resté lettre morte Les images postées par notre président de chiens frappés à la tête avec des pelles dans la municipalité métropolitaine de Konya sont un exemple qui a provoqué une indignation généralisée à travers le pays. Le ministre Vahit Kirişçi continue de soulever les graves erreurs qui conduiront à une augmentation de l’abattage et de la reproduction, comme la déportation d’animaux vers des ANIMAUX GÉANTS qui sont installés dans les forêts avec les mauvaises institutions. Nous ne laisserons pas les animaux qui « viennent au monde contre leur gré parce que les municipalités ne les jettent pas dehors » payer leur main. Nous crions une fois de plus aux institutions et aux maudits centres du mal qui disent que nous nous battrons jusqu’au bout pour le droit à la vie des animaux.”

Nilgün Uzel, président de l’Association de protection des animaux de Kayseri (KAYHAKDER), a résumé le processus comme suit : “Nous mettons fortement en garde le public et les institutions à considérer les conclusions factuelles écrites sous les rubriques principales suivantes dans le contexte de la réalité de cette communauté. .

une) Communes tuant officiellement par empoisonnement et boeuf haché depuis 100 ans Bien que 18 ans se soient écoulés depuis l’entrée en vigueur de la loi n ° 5199 sur la protection des animaux en 2004, ils n’ont toujours pas créé d’HÔPITAL DE SOINS. Tout en collectant des ANIMAUX, ils en ont tué certains et ont continué à jeter le reste dans les RUSSES RURALES DANS D’AUTRES VILLES .

2) Au cours de cette période, dans des villes comme Konya, Balıkesir, Denizli, Samsun, Trabzon, İstanbul, İzmir, Aydın, Gaziantep, Erzincan, Kocaeli, Mersin et Beykoz, où d’énormes maisons résidentielles avec de grands espaces de vie ont été construites, d’une part, des massacres Les animaux sont devenus sans nourriture ni eau dans les foyers d’accueil.LE NOMBRE D’ANIMAUX DE RUE a continué d’exploser alors que les districts se lançaient des chiens sous prétexte de les placer dans des foyers d’accueil géants.

3) Malheureusement, la disposition selon laquelle toutes les municipalités doivent ÉTABLIR DES UNITÉS DE STÉRILISATION ET DES HÔPITAUX DE SOINS INFIRMIERS à l’intérieur de leurs propres frontières a été reportée dans la nouvelle loi n° 7332, donnant aux municipalités un délai de 3 à 4 ans.

4) Si 10 stérilisations étaient effectuées chaque jour dans 916 districts de Turquie, 2 198 400 stérilisations en un an ne peuvent se produire que dans les districts… De plus, 80 régions métropolitaines et provinces auraient eu 50 stérilisations par jour. 960 000 stérilisations ont lieu en provinces et métropoles…Environ 3 000 000 de chiens sont castrés chaque année et la population canine commence à décliner rapidement. Considérant que selon l’OMS le nombre de stérilisations va diminuer de 30% chaque année, force est de constater que d’ici 2 ans le problème sera largement maîtrisé.

5. Alors que l’élevage peut être maîtrisé en 2 ans avec la stérilisation, qui est la seule solution, le Ministère de l’Agriculture et certains politiciens continuent obstinément leur travail axé sur la COLLECTE D’ÉNORMES FORÊTS et avec eux TUER le gang BLOODY EVIL.

6. Dans le cadre de ces déclarations, nous avertissons TOUTES les personnes concernées. LE PEUPLE ANATOLIEN DONT LA CULTURE ANCIENNE EST LA MISÉRICORDE et nous, volontaires qui mettons notre cœur dans ces animaux, N’AUTORISERONS AUCUNE APPLICATION QUI APPORTE MASSACRE, OPPRESSION, MORT POUR CES ANIMAUX en Turquie, qui est un état constitutionnel. “

Leave a Comment