Dernière minute! Circulaire ministérielle sur les animaux errants et dangereux

Chiens errants blessés dans toute la Turquie. Enfin, la brutalité des pitbulls à Gaziantep était le point final. Asiye Ateş, 4 ans, a été attaquée par 2 chiens et grièvement blessée.

LE PRÉSIDENT A DONNÉ DES INSTRUCTIONS

En conséquence, des mesures ont été prises contre les animaux dangereux des rues sur les instructions du président Erdogan.

CIRCULAIRE MINISTÉRIELLE AU 81

Le ministère de l’Environnement, de l’Urbanisme et du Changement climatique a envoyé une circulaire aux gouverneurs et aux municipalités de 81 provinces dans le cadre des mesures de lutte contre les animaux errants et dangereux.

DÉTAILS DE LA CIRCULAIRE EN 17 ARTICLES

En général, les expressions suivantes ont été utilisées :

«Comme on le sait, la loi municipale n ° 5393 contient les devoirs et responsabilités liés à l’environnement et aux services de santé environnementale, ainsi que le pouvoir et le privilège de s’engager dans toutes sortes d’activités et d’initiatives pour répondre aux besoins communs locaux des résidents de la Ville ont été confiées aux municipalités. D’autre part, dans la loi n ° 5199 du 9.7.2021 sur le bien-être des animaux. Conformément aux modifications introduites par la loi n° 7332 du 7332, tâche de mettre en place des abris pour la protection des animaux errants et affaiblis, leurs soins et leur traitement, la réalisation d’activités de formation et la mise en place d’une clinique vétérinaire lorsque l’administration municipale compétente le juge approprié garde des animaux dangereux qui ont récemment menacé des vies dans nos communautés ;

1- Animaux dangereux (American Pitbull Terrier, Dogo Argentino, Fila Brasilerio, Japanese Tosa, American Staffordshire Terrier et American Bully) contrôlés 24h/24 et 7j/7 par nos municipalités ; Saisie des animaux non collectés, en collaboration avec les services compétents et les forces de l’ordre, et leur réhabilitation en les amenant dans des refuges pour animaux et en les gardant dans des foyers d’accueil par nos communautés,

2- Pour ceux adoptés conformément à la loi n° 5199 et à la circulaire n° 2021/48 du ministère de l’agriculture et des forêts du 12/07/2021, l’obligation de porter une muselière et un collier et l’interdiction de celui-ci. est concentré, ainsi que des aires de jeux et des parcs pour enfants. La deuxième fois que cette interdiction est violée, ces animaux seront confisqués en coopération avec les unités compétentes et les forces de l’ordre, et ces animaux seront emmenés dans des refuges pour animaux et y seront réhabilités et gardés.

3- Si les propriétaires, à leur demande, souhaitent être évacués vers le foyer d’accueil le plus proche, ces animaux menaçants doivent être gardés dans des foyers d’accueil après leur rééducation en se conformant rapidement à leurs demandes,

4- Qu’ils soient propriétaires ou non, les inspections en collaboration avec les unités et les forces de l’ordre liées aux animaux dangereux doivent être plus fréquentes afin de ne pas provoquer de victimisation ou de maltraitance.

5- Traitement et déparasitage, vaccination, stérilisation et réhabilitation des animaux errants amenés dans les refuges grâce aux méthodes d’identification numérique,

6- Enregistrement des animaux réhabilités en foyers d’accueil dans la base de données appropriée et ne pas les laisser dans l’environnement où ils ont été emmenés sans être réhabilités,

7- Inscription dans la base de données des chiens errants qui n’ont pas encore été réhabilités, après avoir été stérilisés par les municipalités dans des refuges ou des unités temporaires ; prendre les mesures nécessaires pour que les animaux recouvrent la santé avant d’être relâchés dans le milieu dans lequel ils ont été gardés après stérilisation dans des unités temporaires,

8- Lorsque l’équipe de collecte des animaux errants de nos collectivités travaille ou que des animaux errants sont découverts à la suite d’une déclaration, ces animaux sont emmenés dans des refuges pour animaux et nos collectivités, qui ne sont pas obligées d’aménager un refuge, les emmènent au famille d’accueil la plus proche,

9- Conformément à l’article 4 provisoire de la loi n° 5199, une importance est accordée à l’utilisation des ressources que les municipalités doivent allouer de leurs ménages pour procéder à la stérilisation des animaux errants ; Parce que les tarifs déterminés à ce sujet sont des tarifs minimaux, nos collectivités priorisent la détermination de ces proportions à des tarifs plus élevés, en tenant compte de la priorité de la performance, de la situation financière, et de l’urgence du service,

10- Pour ceux qui ont des difficultés à trouver de la nourriture à partir d’animaux errants, disponibilité régulière de nourriture non périssable et d’eau adaptée aux animaux dans les maisons et autres lieux où se trouvent des personnes et dans les endroits où la sécurité routière n’est pas en danger,

11- Aux fins de l’alimentation des animaux errants, les études nécessaires seront réalisées pour collecter les nutriments propres à l’alimentation animale formés sur les lieux de production ou de consommation alimentaire de la zone et les rendre propres à la consommation des animaux,

12- Annonces sur les babillards, internet et autres médias appropriés pour l’adoption d’animaux errants dans les foyers d’accueil,

13- S’assurer d’agir en coordination avec le Comité provincial du bien-être animal et en collaboration avec les organismes bénévoles dans les activités à mener en lien avec les animaux errants,

14- Le soutien et la commodité nécessaires seront fournis par notre Département dans les matières relevant de la compétence et de la compétence de notre Département, y compris l’attribution de terrains gratuits liés à l’établissement et au fonctionnement des refuges pour animaux, et nos communautés le feront en coopération pour travailler avec notre ministère dans ce sens,

15- Mettre en place des refuges pour animaux le plus rapidement possible par nos communautés, combler rapidement les lacunes en termes de personnel et d’équipement et s’assurer que les refuges pour animaux fonctionnent à pleine capacité,

16- Étant donné que les municipalités qui décident de ne pas remplir ou de violer les devoirs et responsabilités qui leur sont assignés en vertu des lois pertinentes et de la présente circulaire ont des responsabilités légales et/ou pénales, nos municipalités doivent remplir leurs devoirs et responsabilités par rapport au sujet consciencieusement et principalement conformer,

17- Avec les mesures à prendre par nos communautés pour mettre en œuvre les dispositions de la présente Circulaire, le droit à la vie des animaux errants et dangereux ne sera pas violé, mais il n’y aura pas de rechute dans la mise en œuvre de ces mesures pour la sécurité des la vie de nos citoyens, en particulier de nos enfants, pour assurer et prévenir la répétition des tristes événements causés par ces animaux et menaçant la vie humaine ces derniers temps, il n’y a absolument aucune place pour l’ingérence,

Je voudrais soumettre et demander vos informations et les informations requises concernant cette affaire.”

Leave a Comment